La route des déportés de la baie de Loango connait en ce moment une agression et un envahissement sauvage et sans précédent.

         En effet, après que le gouvernement congolais ait, par le biais de son Ministre d’État Mabiala en charge des affaires foncières, fait déguerpir les occupants du flanc droit de l’axe Bas-Kouilou de la route dite “des esclaves », le flanc gauche de ladite route fait l’objet d’occupation hâtive. Des clôtures sont en ce moment érigées tout le long par les propriétaires (disent-ils).

         Nous interpellons le Préfet du Kouilou et une fois de plus le Ministre d’État Mabiala et le Ministre chargé du patrimoine de faire arrêter cette barbarie face à la mémoire de nos ancêtres et à l’ordre étatique établi.